Site de Saint Michel

Situation 

La chapelle Saint-Michel est située sur un « puy » culminant à 827 m : c’est  l’endroit le plus élevé de la commune. Une vue d’ensemble de la région est visible de ce site : chaîne des monts d’Auvergne avec le Puy de Dôme et monts du Cantal d’un côté, vue panoramique sur les communes environnantes en Creuse de l’autre. Une esplanade, plantée d’allées de jeunes hêtres, mène à un calvaire comportant, en avant, une statue de Saint-Michel prônant sur un socle en granite.

Une maisonnette, dont la toiture a tout recemment été refaite, complète le paysage de ce lieu.

Historique 

Cette pittoresque chapelle a été érigée vers 1440  par Guillaume d’Aubusson, alors seigneur du Theil et ancien compagnon d’armes de Jeanne d’Arc. Elle devient, dès cette époque, un lieu de rassemblement connu et fréquenté.

En 1634 (inscription au-dessus de la porte) la chapelle est reconstruite à la suite d’un incendie.

Constatant un état de délabrement partiel de l’édifice, la commune de Saint-Agnant décide en 1851 de la rénover, avec l’appui du préfet de l’époque.

Les travaux de rénovation, comportant également la construction d’une maison annexe pour les visiteurs souhaitant se réfugier - à cause notamment du mauvais temps, furent terminés en 1871 et une inauguration solennelle eut lieu le 29 septembre 1872.

Depuis lors, un pèlerinage civil et religieux y est célébré chaque 29 septembre. Cette manifestation est très suivie par une population qui vient des alentours et au-delà du canton et du département.

Architecture

La chapelle, avec son clocher, est construite en granite et possède une remarquable couverture totale en lauzes de granite - unique en Creuse et 2 exemplaires recensés en Limousin. L’intérieur demeure sobre : ouvertures latérales des 2 côtés, un vitrail simple au-dessus du porche d’entrée, une voûte intérieure en petites briques pleines, un autel en bois et des statuettes en bois peint.

Aujourd’hui : un lieu très visité !

De nos jours  ce site remarquable est toujours très connu et fréquenté, tant à l’occasion de parcours répertoriés de grandes randonnées qu’à l’occasion de promenades en groupes ou en famille et ce durant toute l’année : cette chapelle figure dans la plupart des topo-guides et guides régionaux et nationaux avec indication « vaut le détour et dispose d’un magnifique point de vue sur la région ».Ce qui est vrai ! puisque du haut de ce Puy on peut observer un paysage à quasi 360° permettant de voir par temps clair, la chaîne des Puys, le massif du Mont- Dore ainsi que les communes environnantes.

Ce site est devenu aujourd’hui le point d’accueil d’un certain nombre de manifestations : notamment lieu ayant servi d' accueil de promotions annuelles des élèves de l'Ecole Polytechnique pour la remise de l'alpha par l’état-major militaire en liaison avec La Courtine, célébration de la Saint-Michel, patron des parachutistes, nuits d’été d’observation du ciel et des étoiles par des astronomes amateurs, point de départ ou de passage de divers circuits. 

On le voit, cet endroit représente un lieu  de rencontres - bien vivant de nos jours, qui ne demande qu’à pouvoir encore se développer.

Cette année 2018, la traditionnelle fête de la Saint-Michel était un samedi : elle a rassemblé nombre de personnes.

A l'occasion du 40ème anniversaire de l'opération de Kolwezi, une exposition, inaugurée à 9h30, a relaté à la mairie: " la Légion saute sur Kolwezi"

Comme maintenant depuis plusieurs années, 2 temps forts ont présidé aux cérémonies de la Saint-Michel:

-10h15 Cerémonie officielle au monuments aux morts en l'honneur de Saint-Michel, patron des parachutistes

remise de la médaille de Kolwezi à un ancien combattant du 2éme REP ayant sauté sur Kolwezi, par le Colonel commandant le camp militaire de La Courtine

discours officiels, dépôt de gerbe

-11h pèlerinage et messe en plein air sur le site de la chapelle Saint-Michel

- A partir de 12h30 il y avait possibilité de prendre un repas champêtre sur le site